Mots-clé : La Rupture

HEAVY HEART

fr Heavy Heart, ça ne vous dit encore sûrement rien. Composé d’anciens membres de La Rupture, One Thousand Directions et Homesick, les nantais poursuivent dans la lignée de leurs précédentes formations en jouant un punkrock moderne fortement marqué par le poppunk façon No Idea Records et l’emopop des 90’s. Pas un an d’existence et déjà une bonne plâtrée de concerts bookés, les gars sont là pour bouffer de la route à l’image de leurs anciens groupes, tout en gardant ce côté sincère, humble et foncièrement DIY (enregistrements maison, sérigraphie de leur merch etc), tout simplement classe.

enYou may not have heard yet about Heavy Heart. Formed by ex membres from La Rupture, One Thousand Directions and Homesick, the guys from Nantes/France follow the tracks of their previous bands playing some kind of modern punkrock heavily influences by No idea’s poppunk and 90’s emopop. Formed about one year ago they already booked tons of shows across europe but in a sincere, humble and totaly DIY spirit (homerecording, merch screenprinting…).

Releases on CanISay? :

4f3fc586-2179-47b6-a179-562351c641b1

CIS?031 – Heavy Heart – Discoveries 12 » out soon.

frOn est bien content d’annoncer qu’on sortira le premier maxi de Heavy heart en 12″ début 2016. Heavy Heart c’est 2 ex La Rupture, un ex One Thousand Directions et un ex Homesick. 7 titres de poppunk aux relents emo 90’s, quelque part entre None More Black et Banner Pilot, The Get Up Kids et Menzingers.
Vynil transparent, surpochette sérigraphiée, les tout limité à 300 ex.
Co prod avec Inhumano Discos et Bad Wolf.
Enjoy!

enWe’re happy to announced that we will put out Heavy Heart first recording in 12″ in early 2016. Heavy Heart is 2 ex members of La Rupture, one ex One Thousand Directions and one ex Homesick. 7 poppunk anthems with some 90’s emo hints, somewhere between None More Black and Banner Pilot, The Get Up Kids and Menzingers.
Seethrought vinyl, silkscreened plastic bag, limited to 300 copies.
Co production with Inhumano Discos and Bad Wolf.
Enjoy!

Wank For Peace + La Rupture

La Rupture et Wank For Peace seront sur la route ensemble ce week end!

Tu peux toujours choper le nouvel EP des Angevins et le deuxième pressage du dernier album de WFP chez nous.
http://canisayrecords.com/shop

Ou alors direct ce soir à St Prouan, on y sera avec la distro.

See you!

[22/05] Saint Prouant @Chez Jean mi + No guts no glory
https://www.facebook.com/events/1590039347937874/
[23/05] Vénérand @L’orgre rouge + Kich drunk + Drop zone
https://www.facebook.com/events/815477685194142/
[24/05] Paris – This is my fest @ Le chinois

La Rupture : Dealing with opend wounds – Chronique

Chronique du nouvel ep de La Rupture sur Meantime :

LA RUPTURE « dealing with open woods » 7′
La pochette de ce 45t est juste splendide ! Superbe travail de découpage et de sérigraphie, le soin apporté à l’ensemble fait plaisir aux mirettes ! Sur le disque, quatre titres pour ce jeune groupe originaire d’Angers et ça le fait bien aussi: un punk mélodique et émotionnel assez 90’s, un peu comme des Dillinger 4 qui joueraient lentement et auraient bloqué sur les trucs les plus emo de Jawbreaker. « Cheap beers & empty dreams » pourrait bien être un tube et fonctionne merveilleusement bien. La production est agréablement organique et même si la sur-abondance de chœurs me gêne un peu (trop de chœurs tue le chœur!), ça donne un chouette petit EP qui les place en petits frères talentueux de Buried Option. Vraiment chouette ! Très très chouette, même ! Chouette, quoi ! (ouais, j’ai pas beaucoup de vocabulaire !)

Ecrit par Commentaires fermés sur La Rupture : Dealing with opend wounds – Chronique Publié dans Release Mots-clé

La Rupture : Dealing with open wounds – Chronique

Dealing With Open Wounds ( 2014 )

La vague Indie / Pop-Punk a beau être beaucoup moins présente en France que sur le continent US, l’impact de combos américains se fait encore sentir. Pour autant, La Rupture s’avère représenter cette scène en nos contrées et après un petit split avec Homesick, le quatuor revient pour un nouvel EP avec 4 titres à l’apparence solides, passant pour l’occasion dans la langue de Sheakspeare.
Même si on retrouve pas mal de points proches de la scène outre-atlantique (pensez également à The Flatliners sur certains passages), La Rupture s’en approprie les codes : des choeurs de « A thousand nights out », quelques passages à la Wank for Peace, une succession d’accords et de notes qui révèlent quelques airs de familles avec les parties les plus pop de Blink-182 (notamment le jeu de basse). Sur les morceaux de Dealing with open wounds, point de cartons rouges, La Rupture a saisi ce que l’on pouvait attendre : un petit côté émotion, des rythmiques entrainantes et parfois un air triste dans la voix (« Cheap beers and Empty Dreams ») ; classique mais efficace / catchy et bien exécuté.

Même s’il ne paie pas de mine, l’objet est de bonne facture. Derrière un packaging fait main, le 4 titres de La Rupture s’en sort honorablement dans un registre ultra-maitrisé depuis maintenant plusieurs années. Pour autant, « A thousand nights out » confirme qu’on peut apprécier ce disque et être agréablement surpris.

Metalorgie.

Ecrit par Commentaires fermés sur La Rupture : Dealing with open wounds – Chronique Publié dans Release Mots-clé

CIS?028 – La Rupture : Dealing with open wounds

CIS028 - La rupture - 2014 - Dealing with open woundsRelease date : 10/2014

Coprod with : Slow Death

Format : 300x black 7″, silkscreened cover, download code.

Tracklist :

A1 Reminder
A2 Cheap Beers And Empty Dreams

B1 Laid Down The Road
B2 A Thousand Nights Out